Lamballe : porte d'entrée de la côte de Penthièvre

1 - Liaisons nouvelles Ouest Bretagne - Pays de la Loire

Le projet de liaisons nouvelles Ouest Bretagne Pays de la Loire (LNOBPL) a fait l’objet d’un débat public du 4 septembre 2014 au 3 janvier 2015.

Conjointement avec l’Association pour la Protection des Sites d’Erquy et ses Environs, l’AVA avait déposé un cahier d’acteur n°33 (novembre 2014) : « Lamballe, porte d’entrée de la côte de Penthièvre » : http://media.wix.com/ugd/c8187b_006741c81cfa4680bb15277f77afcb0e.pdf

Voir également les Lettres de l’AVA n°52 (juillet-octobre 2014)  & n°53 (novembre-décembre 2014) ainsi que InfoAVA n°35 du 10 novembre 2014.

 

Durant le débat public, plusieurs scénarios d’aménagement ont été présentés aux participants.

 

Le débat a permis de :

  • conforter l’opportunité du projet, au travers de ses grands objectifs.

  • mais n’a pas permis de dégager un scenario d’aménagement préférentiel.

  • il a cependant permis d’écarter les solutions d’aménagement ne permettant pas de desservir les villes de Lamballe et Redon.

2 - Concertation de l'étape complémentaire au débat public

Il reste cependant à définir les fonctionnalités précises en termes de performance du service ferroviaire et donc à dégager un scénario préférentiel d’aménagement du réseau.

 

C’est pourquoi SNCF Réseau a décidé le 21 mai 2015 la poursuite du projet ferroviaire de liaisons nouvelles Ouest Bretagne - Pays de la Loire par une étape complémentaire qui s’inscrit dans le prolongement du débat public et qui vise à approfondir les réflexions issues de celui-ci. 

 

La concertation de l’étape complémentaire est encadrée par un garant nommé par la Commission nationale du débat public, M. Alain Radureau, et par une charte. Celle-ci entend clarifier les règles de la concertation et ses modalités de mise en œuvre au cours de l’étape complémentaire au débat public.

 

La concertation se tient de mi-octobre 2016 à mi-février 2017. Pour assurer l’information et la participation de tous, la concertation mise en place repose sur :

  • un dispositif d’information et de participation en ligne complet et facilement accessible à tous – le site internet www.lnobpl.fr sur lequel vous retrouverez toute l’information nécessaire ;

  • des ateliers participatifs avec différents publics particulièrement intéressés et mobilisés par le projet : citoyens, associations, acteurs économiques, élus, étudiants.

L’AVA a été invitée à participer à ces ateliers et vous en rendra compte (ci-joint, compte rendu de l'atelier du 16 novembre 2016 et compte rendu sommaire de l'atelier du 9 janvier 2017).

Mais sans attendre, n’hésitez pas à vous informer et participer en ligne, notamment à travers le forum participatif ouvert à tous.
3- Lamballe : Pôle d’échange multimodal

Outre une bonne desserte TGV de la gare de Lamballe, qui semble ainsi acquise, notre cahier d'acteur plaidait pour son inscription au programme de pôles d’échanges multimodaux, afin d’assurer une bonne articulation avec les moyens d’acheminement des voyageurs au-delà de la gare, le plus près possible de leur destination finale.

Alors qu’est envisagée la mise en place d’une vaste intercommunalité « Lamballe Terre et Mer », il nous semble indispensable d’assurer une parfaite irrigation de ce territoire ; la coordination du transport ferroviaire avec les transports collectifs interurbains, à travers un pôle d’échanges multimodal, est, à cet égard, fondamentale.

Il convient que les collectivités concernées se mobilisent pour faire de la gare de Lamballe un pôle d’échanges multimodal.​ Le 14 décembre 2016, conjointement avec l’Association pour la Protection des Sites d’Erquy et ses Environs, nous en avons saisi le président du Conseil Régional, le maire de Lamballe, ainsi que les présidents des intercommunalités destinées  être regrouées au sein de "Lamballe Terre et Mer", par la note ci-jointe « Lamballe : Pôle d’échange multimodal ».

Par courrier en date du 15 février 2017, le Vice-président en charge des transports et des mobilités en Bretagne, nous a répondu : 

- que les aménagements réalisés à Lamballe par Lamballe-Communauté confèrent à cette gare toutes les caractéristiques d’un pôle d’échange multimodal

- que la dénomination PEM correspond à un mode de financement spécifique ;

- qu’il n’est donc pas nécessaire d’envisager des aménagements complémentaires, dans la cadre des abondements du contrat de pays.

 

De son côté, la communication de Côtes d'Armor Développement :  "BRETAGNE GRANDE VITESSE - Les Côtes d'Armor à 2h15 de Paris en juillet 2017", mentionne bien Lamballe parmi les 5 gares entièrement repensées pour améliorer l'accessibilité aux trains, même si sont plus particulièrement développés les aménagements en pôles d'échanges multimodaux des gares de Saint-Brieuc et Guingamp.

S’agissant des transports collectifs interurbains, la Région reprendra donc, en septembre 2017, le réseau Tibus du Conseil départemental.

 

Ce réseau (Tibus) est effectivement très centré sur Saint-Brieuc (voir le plan du réseau).

La desserte de la côte Est est essentiellement assurée par la ligne 2 au départ de Saint-Brieuc. 

Ne partent de Lamballe que

 la ligne 32 vers Pleneuf-Val-André (les voyageurs pour Erquy sont astreins à un changement pour prendre la ligne 2) ;

et la ligne 31, vers Matignon, Saint-Cast et PLancoët.

Notons toutefois que depuis le 1er avril 2017 la ligne Tibus n°32 est aménagée le week-end pour accompagner les voyageurs depuis Lamballe jusqu'aux plages de Pléneuf-Val-André et d'Erquy.

 

La Région héritera en septembre 2017 des contrats conclus par le département avec les transporteurs. Elle ne pourra pas les modifier dans l’immédiat. Ce ne sera qu’à moyen terme qu’elle pourra envisager une restructuration du réseau afin d’améliorer la coordination du transport ferroviaire avec les transports collectifs interurbains. L'AVA restera très attentive à la mise en oeuvre d'une réelle coordination en gare de Lamballe.

Voir également le dossier Paris<>Côtes d'Armor : 2h15 en 2017, dans PVA Magazine n°176 de mars/avril 2017.

 

Association pour la qualité de la vie à Pléneuf-Val-André

Site Internet réalisé par Clémence RAULT et Jean-Jacques LEFEBVRE.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now